"Parmi les désirs naturels, les uns sont nécessaires pour le bonheur, les autres pour la tranquilité du corps, les autres pour la vie même." [Epicure]

mercredi 3 juin 2015

A propos de nous


En nous voyant, il serait difficile de deviner l'étendue des pratiques (naturisme, libertinage, etc.) qui sont les nôtres. Nous ressemblons à n'importe quel autre jeune couple marié. A première vue, certains nous diraient même très sages, bourgeois, voire conservateurs ou coincés. Rien, en effet, ne transparaît à ce sujet dans notre apparence. Jamais de vêtements voulus délibérément sexy, mais plutôt un style classique décontracté: pour ma part je me sens le plus élégant dans un costume sur mesure paré d'une cravate de couturier et, pour elle, une robe griffée suffit.

Notre chez nous suit la même logique: pas de croix de Saint-André ni autre accessoire (bien que nous en possédons quelques-uns) aux murs, pas de photos, peintures ou sculptures explicites à chaque meuble. Pas de rayon de bibliothèque spécialement dédié au sexe, à part l'un ou l'autre ouvrage discrètement disséminés ça et là.


Il en va de même pour notre conversation de tous les jours avec les collègues, la famille ou les connaissances: on ne parle quasiment jamais sexe, à l'opposé de certain(e)s qui semblent se définir par cela et profitent de chaque occasion pour vous marteler les tympans avec leur si grande ouverture de corps et d'esprit; de combien ils profitent mieux de la vie que leurs semblables et ô combien le sexe n'est pas un sujet tabou chez eux. (alors que franchement, vu comment ils en parlent, on préférerait parfois que ça soit le cas...)

À vrai dire, nous n'en parlons qu'avec un nombre très limité de personnes. Ceux et celles qui partagent nos plaisirs charnels et qui sont de facto dans la confidence, ainsi qu'un nombre restreint d'ami(e)s: ceux et celles dont on sait qu'ils ne jugeront pas et qu'ils comprendront. Qui sont sur la même longueur d'ondes. Ainsi que via ce blog.
D'ailleurs, pourquoi un blog, alors que nous sommes visiblement peu enclins à faire de l'étalage?

Deux raisons:

Premièrement, il s'agit du témoignage d'une synthèse improbable; celle du couple marié qui s'adonne malgré tout à des pratiques qu'on associe normalement à des libertaires voyant dans le mariage une horrible prison dans laquelle ils ne s'enfermeront jamais.

Deuxièmement, une ouverture vers le monde, vers un lectorat qui peut-être s'y retrouvera. Nous nous sentons isolés dans notre approche, en dehors de la moindre catégorie (ce qui n'est pas un mal), mais nous avons la conviction que nous ne sommes pas seuls. Nous espérons dès lors que le récit de notre jeune couple permettra à d'autres, inscrits dans la même démarche, de témoigner à leur tour.

Nous vous souhaitons une agréable lecture.
N'hésitez pas à nous faire part de votre retour, via les commentaires ou messages privés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire